Gouvernance de « guerre révolutionnaire » au Mali (Exfiltration du patron de la (...)

6 septembre 2021 | Luigi Elongui
L’exfiltration armée du patron de la FORSAT (Force Anti-Terrorisme) de la maison d’arrêt de Bamako témoigne de la montée en puissance de l’État militaire et de ses unités d’élite vouées à l’action secrète. Elle s’inscrit, de manière cohérente, dans la nouvelle doctrine française appliquée au conflit sahélien (...)
 Site référencé:  Guerre Moderne

Guerre Moderne 

Colombie, la première ligne fait front
15/07/2021
États-Unis : Une nouvelle vague de lois anti-manifestations
7/07/2021
Bounti : « Silence on neutralise » – Aminata Dramane Traore[1]
7/07/2021
La guerre se durcit au Sahel
4/07/2021
Il n’y aura plus de nuit : visions nocturnes
4/07/2021
Hubert Védrine chez Élements, moins anodin qu’il n’y paraît
2/07/2021