BOINC

"La science n’est pas une affaire de minorité"

L’équipe Bitin du World Community Grid

BOINC


"La science n’est pas une affaire de minorité"

Voulez-vous laisser les grandes compagnies pharmaceutiques avec leurs supercalculateurs découvrir et verrouiller les connaissances scientifiques ?

Voulez-vous contribuer à la mise en place d’un modèle alternatif ?

Vous vous demandez alors comment vous pourriez aider à la mise en place d’un autre modèle ?

Ben... Il existe, cet autre modèle, et depuis plusieurs années !

C’est une façon de faire plusieurs heures de bénévolat scientifique par jour sans prendre une seule seconde sur son temps, sans dépenser d’argent - car il s’agit pas ici d’une aide au financement de la recherche.

Ce modèle, c’est le World Community Grid (le son logiciel de calcul partagé, BOINC).

• Il est ouvert à tout le monde : c’est un modèle beaucoup plus horizontal que vertical, où le « secret industriel » n’existe pas ;

• Il est éducatiif : c’est en partie la conséquence du point ci-dessus. La science n’est pas une affaire de minorité, mais est partagée. En participant à un projet de BOINC, on reçoit des informations sur son avancée, sur des conférences relatives au sujet, etc. ;

• Il laisse un accès libre aux résultats : les résultats ne sont pas verrouillés et sous l’emprise de grosses compagnies, mais sont accessibles à tout le monde, car déposés dans le domaine public ;

• Il est sans but lucratif : au lieu de laisser les entreprises milliardaires être seules à bord de l’avancée technologique, on permet aux organisations publiques ou à but non lucratif d’avoir accès à des moyens comparables. Ça peut peut-être ébranler le monopole du pouvoir de la classe possédante. Ça peut probablement permettre aussi de faire de la recherche sur des sujets délaissés des grosses entreprises, car pas assez « rentables ».


Le World Community Grid a pour mission de créer la plus vaste grille de calcul distribué au monde afin d’aborder des projets qui bénéficieront à l’humanité entière.

Notre travail a permis de développer l’infrastructure technique qui sous-tend ce réseau dédié à la recherche scientifique. Notre succès repose sur des individus qui mettent en commun leur temps machine inutilisé pour faire un monde meilleur. Y participer est simple et gratuit.

En apportant votre soutien au World Community Grid, vous aidez à accélérer la recherche sur le virus HIV/SIDA, les récoltes de riz et le changement climatique, entre autres.

Le World Community Grid met sa technologie à disposition des seules organisations publiques ou à but non lucratif pour qu’elles l’utilisent dans des recherches humanitaires qui, autrement, risqueraient de ne pas aboutir en raison du coût élevé de l’infrastructure informatique nécessaire en l’absence d’infrastructure publique. Tous les résultats sont versés au domaine public et transmis à la communauté scientifique mondiale.

À l’heure actuelle, le World Community Grid correspond à un gigantesque réseau d’un million d’ordinateurs individuels répartis sur toute la planète. En collaborant, ces ordinateurs génèrent une puissance de calcul de masse de 256 téraflops, l’équivalent de l’un des 10 plus grands supercalculateurs au monde. Comme le travail est divisé en petits morceaux traités simultanément, le temps de recherche passe d’années à des mois, voire des jours.

Par exemple, le projet « Repliement du protéome humain » s’est servi du World Community Grid pour prévoir 50 000 structures auparavant inconnues de protéines. Ces informations permettent de combattre la maladie de Parkinson, le cancer et la fibrose kystique, entre autres. Le projet a pris fin en quelques mois. Avec ses propres ressources de calcul, le projet aurait mis environ 100 000 ans.

Voici les dix projets en cours de recherche :

• Aider à vaincre le cancer (Help Conquer Cancer)

• Des calculs pour de l’eau potable (Computing for Clean Water)

• Drug Search for Leishmaniasis

• Énergie propre - Phase 2 (The Clean Energy Project - Phase 2)

• Ensemble découvrons un médicament contre la dengue - Phase 2 (Discovering Dengue Drugs - Together - Phase 2)

• FightAIDS@Home

• GO Fight Against Malaria

• Lutte contre la dystrophie musculaire - Phase 2 (Help Cure Muscular Dystrophy - Phase 2)

• Lutte contre le cancer infantile (Help Fight Childhood Cancer)

• Repliement du protéome humain - Phase 2 (Human Proteome Folding - Phase 2)

Le fonctionnement est simple : le World Community Grid utilise un logiciel libre appelé BOINC (Berkeley Open Infrastructure for Network Computing), mis au point à l’université de Californie à Berkeley aux États-Unis. Les membres installent BOINC, qui s’exécute en arrière-plan ou quand l’ordinateur est en veille, en fonction des paramètres choisis.

Ce logiciel demande des données au serveur du World Community Grid et réalise les calculs en conséquence. Une fois terminé, il renvoie les résultats et demande d’autres données. Vous n’avez absolument rien à faire et l’opération est totalement sûre.

Avec plus d’un milliard de PC à travers le monde, le potentiel du World Community Grid est énorme. Pour en apprendre davantage sur les recherches actuelles du World Community Grid, ou pour adhérer à l’initiative, visitez le site www.worldcommunitygrid.org

Télécharger le logiciel BOINC : http://boinc.berkeley.edu/ (Logiciel libre de calcul bénévole et distribué)

Plus d’infos : http://www.worldcommunitygrid.org


Cette page est la page de l’équipe Bitin du World Community Grid. Vous pouvez nous rejoindre :

1 / Télécharger le logiciel BOINC ;

2 / Rechercher l’équipe Bitin, une fois inscrit(e) sur le site du World Community Grid ou sur les sites des projets ci-dessous.

L’équipe est engagée dans les projets suivants :

http://fightaidsathome.scripps.edu/

http://cleanenergy.harvard.edu/

http://www.utmb.edu/discoveringdenguedrugs-together/

http://www.malariacontrol.net/

http://climateprediction.net/

Mis en ligne par Bitin
 9/12/2011
 https://www.bitin.fr/boinc.html