La lettre d’information


Recevez, deux fois par mois, la liste des derniers articles publiés sur Bitin.fr.

De temps en temps, en fonction de l’actualité, un e-mail d’information sur Internet, les nouvelles technologies et l’actu média.

s’inscrire

Se désinscrire

Information :

Vos données (adresse e-mail) ne seront jamais exploitées commercialement ou données/revendues à un tiers.

Un simple e-mail de désinsription (formulaire ci-dessus) vous effacera définitivement de nos bases de données.

Mis en ligne par Bitin
 28/04/2009
 https://www.bitin.fr/la-lettre-d-information,101.html

Voir aussi

Fiche de présentation

 Bitin•fr est une agence spécialisée dans la communication sur Internet et la gestion de l’information multimédia. Bitin.fr propose aux entreprises comme aux (...)

 Bitin.fr
Notre société

Bitin•fr est une agence spécialisée dans la communication sur Internet et la gestion de l’information multimédia.

 22/10/2008

LivreLibre.fr

 LivreLibre, la librairie en ligne des petits éditeurs. Est proposé sur cet espace de vente en ligne, livrelibre.fr, le catalogue des petits éditeurs (...)

 Soutenir la pluralité éditoriale et la liberté d’expression
La librairie en ligne des petits éditeurs engagés

LivreLibre, la librairie en ligne des petits éditeurs.
Est proposé sur cet espace de vente en ligne, livrelibre.fr, le catalogue des petits éditeurs distribués et diffusés par Distrilibre.

CMS : Prestashop
Logo / habillage graphique : Elsa Féroée Kbaier, graphiste/illustratrice.

 14/09/2017

La France au coeur du génocide des Tutsi

 « Est-il normal que la France ne soit pas sanctionnée par les Nations Unies, alors qu’elle a manifestement violé la Convention pour la prévention et la (...)

 Un site pour un livre
Jacques Morel

« Est-il normal que la France ne soit pas sanctionnée par les Nations Unies, alors qu’elle a manifestement violé la Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide, par exemple en refusant délibérément d’arrêter les auteurs du génocide pendant l’opération Turquoise ? »

« L’État français va-t-il tarder encore longtemps à reconnaître ses crimes, et verser des réparations aux victimes ? »

« Enfin, est-il pensable que les responsables politiques et militaires français n’ai pas à répondre de leurs actes ? »

 6/04/2010